Antennes relais à Romans-sur-Isère : du rififi sur les ondes

La Fédération Drôme Ardèche Isère des collectifs de riverains d’antennes relais alerte sur la présence de plus en plus forte des ondes électromagnétiques, et notamment à Romans-sur-Isère, où des antennes sont désormais équipées pour diffuser la 5G.

Alain Gay tend l’appareil de mesure. « Je l’ai mis en valeur maximale, il va donc afficher le pic détecté. » L’exposition aux ondes électromagnétiques se lit en volts par mètre (V/m). Au bas de l’antenne relais installée à côté du foyer des jeunes travailleurs Yves-Péron, de la MJC Robert-Martin et de la Villa Borea, l’appareil détecte jusqu’à 9,78 V/m, le 6 octobre en début d’après-midi.

Loin des limitations en vigueur, lesquelles oscillent entre 41 et 61 V/m pour la téléphonie mobile selon la fréquence d’émission. Et c’est bien là le problème, pour le président de la Fédération Drôme Ardèche Isère des collectifs de riverains d’antennes relais : « Nous nous basons sur le rapport BioInitiative rendu en 2007 et complété en 2012 par des scientifiques qui affirment qu’il ne faudrait pas être exposé à plus de 0,6 V/m pour ne pas avoir de problème de santé. » Un rapport controversé et remis en cause, mais une réalité sanitaire bien vécue par les personnes électro hypersensibles (lire par...

Romans :
Validation de l'élection de Mme la Maire par le conseil d'état ce mercredi .
Son opposant perd les élections une deuxième fois .
Validation Election - Romans sur Isère
00:00 / 01:10

C'est une épée de Damoclès que la maire de Romans-sur-Isère avait au-dessus de la tête depuis février 2021 et la décision du tribunal administratif.

Son élection à elle était invalidée suite à un recours de son adversaire Thomas Huriez. Elle avait saisie le conseil d'État qui a rendu sa décision ce mercredi.

Comme le rapporteur public le demandait à l'audience début septembre, la décision prise en première instance est annulée. L'élection de Marie-Hélène Thoraval est donc validée, la peine d'inéligibilité d'un an est annulée et ses frais de campagne lui seront remboursés. 

La maire se dit "soulagée", elle en retient "le soutien sans faille" de toute son équipe et elle note que Thomas Huriez "perd les élections une deuxième fois".

En effet, son opposant avait lui aussi fait appel auprès du conseil d'État pour obtenir l'invalidation complète du scrutin et sa demande a été rejetée.

Le square Folquet s’est refait une beauté

Le square du centre historique a été embelli par la Ville avec l’aide des riverains.

C’est un petit bout de verdure coincé au milieu des immeubles, entre la rue du Fuseau et la rue Pêcherie.

Un des rares, mais indispensables « poumons verts » du centre historique, comme le soulignait le maire, Marie-Hélène Thoraval, ce vendredi 22 octobre, à l’heure de mettre en avant l’embellissement du square Folquet.